L'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu

Visiter l'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, c'est non seulement entrer dans le bâtiment, mais aussi vivre un franchissement en bateau !

Visite de l’Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu

Au 8ème étage, à plus de 100 mètres de hauteur, un film d’une trentaine de minutes relate cette épopée du génie belge. Divers panneaux explicatifs, maquettes et bornes interactives, avec vue sur l’impressionnante salle des machines, complètent la visite.

Franchissement en bateau de l’ascenseur funiculaire

L’asbl Voies d’Eau du Hainaut offre la possibilité de franchir l’ascenseur funiculaire en bateau : à bord d’une péniche, entrez dans le géant de béton et d’acier et mettez-vous dans la peau d’un batelier. L’excursion dure une heure, dont 7 minutes pour le franchissement même du dénivelé de 73.15 m : étonnant !

Le plus haut ascenseur funiculaire du monde, à Strépy-Thieu

D'emblée, on est impressionné par sa taille, et pour cause : l'imposant colosse de béton s’élève à 102m du sol et son sommet a la taille d'un terrain de football ! Déjà depuis l’autoroute E19-E42, venant de Mons, il se dresse à la hauteur d’Havré, tel un énorme champignon noir. Quand on arrive, on ne voit que lui : l'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu domine le Canal du Centre, la vallée.

Pourquoi un ascenseur funiculaire ? 

A la fin de la deuxième Guerre mondiale, il apparaît nécessaire d’aménager le réseau navigable belge de manière cohérente et de mener entre autres des travaux sur le Canal du Centre pour l’adapter au gabarit de 1350 tonnes. En effet, la capacité de transport des péniches d’antan était limitée à 300 tonnes. En outre, la Conférence Européenne des Ministres des Transports recommande en 1957 l’adaptation des canaux au gabarit de 1350 tonnes. Le projet de Strépy-Thieu est l’ultime étape de ce programme de travaux sur le réseau belge des voies navigables. Sur le plan européen, il est stratégiquement très important car il établit la jonction entre les bassins de l'Escaut et de la Meuse, mais aussi entre le port et la région de Dunkerque et le bassin du Rhin.

Strépy-Thieu 

L’ouvrage d’art se situe à cheval sur deux communes : Strépy-Bracquegnies et Thieu. La première a rejoint les 10 autres communes pour former en 1977 l’entité de La Louvière ; la seconde dépend du Roeulx. Strépy-Thieu n’existe donc pas sur les cartes géographiques. La localité retenue dans l’adresse est Thieu.

Un ouvrage d’art fluvial témoin du génie belge

De prime abord, il terrasse et en impose. Il faut pourtant entrer à son pied pour accéder à la billetterie…puis grimper dans ses entrailles jusqu'au panorama et au parcours-spectacle « Pays de Génies ». Le premier sentiment laisse rapidement place à l'admiration dès que l'on regarde vers l'extérieur ou vers le cœur de l'ascenseur avec ses câbles, ses rouages et sa splendide machinerie. « La technologie au service de l'homme, sobre, belle et efficace », pense-t-on alors.

La construction de l’ascenseur funiculaire à La Louvière

Après plusieurs années d’études, la construction de l'Ascenseur à bateaux funiculaire de Strépy-Thieu, unique au monde, a débuté en février 1982. 20 ans plus tard, le 30 août 2002, la liaison du tout nouveau canal, d’une longueur d’environ 12 km et creusé à la limite des entités du Roeulx (Thieu) et de La Louvière (Strépy-Bracquegnies), a été ouverte à la navigation.

L’Ascenseur funiculaire mesure102m de haut sur 135m de long. Il permet de franchir une dénivellation de 73m15 et remplace à lui seul les quatre ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre historique et deux écluses. Il répondaux exigences de la navigation commercialeactuelle et future.

Le pont-Canal du Sart au Roeulx

Le pont-canal du Sart constitue la dernière étape du chantier.  L’ouvrage d’art, d’une longueur de 498 m et supporté par 28 piliers de béton armé, surplombe un échangeur routier. Il « accueille » les automobilistes à leur entrée dans La Louvière, sans pour autant les écraser. La technique du poussage a été utilisée pour construire cet aqueduc en béton : pas moins de 65 000 tonnes de matériaux ont été déplacés à l’aide de puissants vérins hydrauliques. Ainsi s’achève la liaison fluviale le 2 septembre 2002 par un autre record (Award de la catégorie « structures exceptionnelles » de la Fédération Internationale du Béton – FIB en 2003 à Osaka).

Que vous soyez seul, en famille, entre amis ou en groupe, les Voies d'Eau du Hainaut vous proposent de multiples manières de découvrir l’Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu : vous les découvrirez dans les différents formules proposées !

Activités et Découvertes

Franchissement et visite de Strépy-Thieu

Excursion Canal et visite de Strépy

Visite de l'Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu

Accès

En voiture

Rue Raymond Cordier, 50 - 7070 Thieu
(GPS: Le Roeulx-7070)

Autoroute E19/E42 Sortie 2 - Direction Strépy-Thieu

En bus
LIgne TEC: bus 30 - Arrêt: "Strépy-Thieu ascenseur"

En train
- Gare de Thieu: 20 min. à pied
ou bus 30, direction Anderlues - La Louvière - Strépy-Thieu jusqu'à l'arrêt Stréy-Thieu ascenseur (10 min.) 
- Gare de Bracquegnies: bus 30, direction Anderlues - La Louvière - Strépy-Thieu jusqu'à l'arrêt Strépy-Thieu ascenseur (15min.) 

- Gare de La Louvière-Centre: bus 30, direction Anderlues - La Louvière - Strépy-Thieu jusqu'à l'arrêt Strépy-Thieu ascenseur (30 min.)

- Gare de La Louvière-Sud: bus 30, direction Anderlues - La Louvière - Strépy-Thieu jusqu'à l'arrêt Strépy-Thieu ascenseur (40 min.)

Adresse

Ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, 50 Rue Raymond Cordier, 7070 Thieu

Thieu

Ciel clair
Ciel clair
20 °C

dim
Ciel clair
27 °C

lun
Pluie
19 °C

mar
Ciel clair
23 °C

mer
Nuageux
26 °C